Ons Jabeur

Ons Jabeur
Image illustrative de l’article Ons Jabeur
Ons Jabeur aux Internationaux de France de tennis 2021.
Carrière professionnelle
2012
Nationalité Drapeau de la Tunisie Tunisie
Naissance (27 ans)
Ksar Hellal
Taille 1,67 m (5 6)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Issam Jellali (depuis février 2020)
Gains en tournois 7 454 689 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 6
Meilleur classement 2e (27/06/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 116e (03/02/2020)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/8 F(1) 1/16
Double 1/8 - 1/32 1/16

Ons Jabeur (arabe : أنس جابر), née le à Ksar Hellal, est une joueuse de tennis tunisienne, professionnelle depuis 2012, classée numéro 2 mondiale par la WTA en juin 2022.

Elle remporte le tournoi de Roland-Garros 2011 en simple junior.

En 2022, sur le circuit WTA, elle remporte trois tournois en simple et atteint neuf finales. Elle est la première joueuse arabe et africaine à gagner un titre WTA 1000 à Madrid et WTA 500 à Berlin et à atteindre une finale du Grand Chelem à Wimbledon.

Biographie

Jeunesse et vie personnelle

Ons Jabeur naît le à Ksar Hellal. Fille de Ridha et Samira Jabeur, elle a deux frères ainés, Hatem et Marwen, et une sœur, Yasmine[1].

Sa mère, Samira Jabeur, lui fait découvrir le tennis à l'âge de trois ans[1]. Elle rejoint par la suite le lycée sportif d'El Menzah à Tunis[2]. Elle évolue notamment à la branche tennis du club de l'Espoir sportif de Hammam Sousse[3].

Ons Jabeur est mariée à Karim Kamoun, ancien escrimeur et son coach physique depuis 2015[2],[4].

Carrière

Ons Jabeur parvient à se qualifier pour la finale de Roland-Garros junior en 2010[5], mais elle s'incline en deux sets face à l'Ukrainienne Elina Svitolina[6].

L'année suivante, elle atteint à nouveau la finale de Roland-Garros junior en battant Caroline Garcia. Le , elle remporte à 16 ans la finale, face à la Portoricaine Mónica Puig[7]. Elle devient alors la première joueuse africaine à gagner un tournoi du Grand Chelem, en simple depuis 55 ans, et la victoire de son compatriote Mustapha Belkhodja, à Roland-Garros junior en 1956[8].

Ons Jabeur est par ailleurs double championne d'Afrique des moins de seize ans[5]. En 2010, elle décroche aussi la médaille d'or des premiers Jeux africains de la jeunesse à Rabat[9].

2012 : débuts en professionnel et premier match sur le circuit WTA

Le , elle dispute son premier match sur le circuit WTA, lors de l'Open de Doha, face à la Française Virginie Razzano ; elle s'incline finalement en trois sets.

2013-2016 : succès sur le circuit ITF et premières participations en Grand Chelem

Le , Jabeur remporte le Nana Trophy (Tunis Open), face à Sara Sorribes Tormo[10]. En mai, elle remporte les tournois de Fukuoka et de Kurume au Japon, en battant à chaque fois en finale An-Sophie Mestach. En juillet, elle bénéficie d'une invitation pour participer à la Coupe de Bakou. Elle réalise un bon début de parcours en atteignant les quarts de finale, après avoir sorti la tenante du titre Bojana Jovanovski au second tour. Elle abandonne face à la Polonaise Magda Linette alors qu'elle mène 6-3, 4-1 ; s'ensuit une polémique, puisque, en cas de victoire, elle aurait affronté l'Israélienne Shahar Peer[11]. Le , elle remporte le titre à Saguenay, en battant en finale Coco Vandeweghe en trois sets.

En 2014, elle conserve son titre à Tunis en battant la Russe Valeria Savinykh. En , elle remporte les tournois de Daytona Beach contre Olga Fridman, de Sunrise face à Anna Tatishvili puis de Tunis pour la troisième fois en s'imposant face à Romina Oprandi.

2017 : entrée dans le Top 100 et 3e tour à Roland Garros

En 2017, elle atteint le 3e tour à Roland-Garros après avoir été repêchée des qualifications et avoir éliminé Dominika Cibulková[12]. Cette année-là, elle intègre pour la première fois le top 100 mondial.

2018-2019 : première finale WTA

Ons Jabeur tenant le trophée du Tournoi de tennis de Birmingham (2018).

En 2018, elle atteint pour la première fois une finale en tournoi WTA au tournoi de tennis de Moscou[13].

En 2019, elle réitère son résultat en Grand Chelem en se qualifiant pour le 3e tour de l'US Open s'inclinant en trois sets contre Karolína Plíšková[14].

Le , Ons Jabeur est sacrée meilleure athlète arabe de l'année lors des Prix de la femme arabe de l'année[15].

2020 : entrée dans le Top 50, 1/4 à l'Open d'Australie et 1/8 à Roland Garros

En 2020, Ons Jabeur réalise son meilleur résultat en Grand Chelem en se qualifiant en quart de finale de l'Open d'Australie contre la future lauréate Sofia Kenin[16], assurant ses débuts dans le top 50 mondial pour la première fois de sa carrière[17]. Elle est la première tenniswoman arabe à atteindre les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem[18].

2021 : premier titre WTA, 1/4 à Wimbledon et entrée dans le Top 10

Elle débute l'année par plusieurs huitièmes de finale aux tournois d'Abu Dhabi (éliminée par Aryna Sabalenka)[19], de Melbourne (contre Angelique Kerber pour la première rencontre entre les deux femmes)[20], de Doha (contre Karolína Plíšková, comme l'année précédente au même tour)[21], de Dubaï (battue par Jil Teichmann) et Miami (éliminant Sofia Kenin, quatrième joueuse mondiale, en trois sets[22],[23]).

En , elle atteint les demi-finales du premier tournoi de Charleston I en battant notamment Martina Trevisan, Hailey Baptiste, Alizé Cornet et Coco Gauff (17 ans)[24], elle est éliminée par la Monténégrine Danka Kovinić. Elle joue sa deuxième finale sur le circuit WTA à Charleston II où elle est tête de série no 1, en demi-finale elle prend sa revanche sur Kovinić, elle s'incline en finale face à l'Australienne Astra Sharma[25], alors 165e mondiale[26].

Elle dispute pour la première fois le tournoi de Madrid et abandonne en huitièmes de finale contre la Suissesse Belinda Bencic[27] à cause d'une blessure à la cuisse. Elle atteint pour la deuxième année d'affilée les huitièmes de finale de Roland-Garros, elle bat successivement Yulia Putintseva[28], ancienne quart-de-finaliste, Astra Sharma[29], pour sa revanche de la finale de Charleston, et Magda Linette[30]. Elle s'incline contre l'Américaine Coco Gauff en deux sets (3-6, 1-6)[31].

En juin, elle se hisse pour la troisième fois en finale d'un tournoi WTA, sur le gazon de Birmingham, où elle est tête de série no 2. Elle s'impose en deux sets face à la Russe Daria Kasatkina (tête de série no 4), remportant ainsi le premier titre de sa carrière sur le circuit principal. Elle devient alors la première joueuse arabe — et a fortiori la première Tunisienne — à remporter un tournoi WTA[32],[33]. Elle est battue en huitièmes de finale à Eastbourne par Jeļena Ostapenko[34].

Fin juin, elle dispute Wimbledon et remporte son premier match contre Rebecca Peterson (6-2, 6-1)[35]. Elle élimine ensuite l'Américaine Venus Williams, quintuple vainqueure du tournoi (7-5, 6-0)[36], puis Garbiñe Muguruza, douzième mondiale en trois sets (5-7, 6-3, 6-2)[37], devenant la première femme arabe qualifiée en huitièmes de finale à Wimbledon[38]. Elle renverse ensuite la Polonaise Iga Świątek, septième joueuse mondiale en trois sets (5-7, 6-1, 6-1)[39] et atteint le deuxième quart de finale en Grand Chelem de sa carrière, le premier à Wimbledon. Elle plie lors du match suivant contre la Biélorusse Aryna Sabalenka (4-6, 3-6) pour la deuxième fois de l'année[40].

Elle confirme ce bon résultat avec un quart de finale à Montréal, battant Bianca Andreescu, la tenante du titre en trois sets (6-7, 6-4, 6-1)[41] et perd contre Jessica Pegula en trois sets inégaux (6-1, 6-7, 0-6)[42]. S'en suivent un huitième de finale à Cincinnati, au cours duquel elle vainc Iga Świątek et Anett Kontaveit[43] et est battue par Petra Kvitová, subissant sa troisième défaite en autant de rencontres contre la Tchèque[44]. L'US Open est plutôt décevant : elle est éliminée par la Belge Elise Mertens au troisième tour[45] pour leur premier duel.

Fin septembre et début octobre, elle joue le tournoi de Chicago et bat successivement Hsieh Su-wei[46], Jessica Pegula[47] et la sixième mondiale Elina Svitolina[48]. Elle accède ensuite à la quatrième finale de sa carrière en profitant de l'abandon d'Elena Rybakina en demi-finales[49]. Elle est cependant battue en finale par l'Espagnole Garbiñe Muguruza après avoir remporté le premier set (6-3, 3-6, 0-6)[50]. À l'issue du tournoi, elle intègre pour la première fois le Top 15[50].

Elle enchaîne avec une demi-finale à Indian Wells, tombant Anastasija Sevastova[51], Danielle Collins[52], Anna Kalinskaya[53] et Anett Kontaveit[54]. Elle s'incline de nouveau contre une Espagnole, Paula Badosa[55]. Il s'agit de son meilleur résultat en Premier et WTA 1000 confondus. Grâce à ses bonnes performances, elle rentre dans le Top 10 pour la première fois de sa carrière, devenant ainsi la première joueuse d'un pays arabe à atteindre ce niveau.

Elle clôt sa saison sur un abandon au premier tour de Moscou, suite à une blessure au bras droit[56].

2022 : premier titre WTA 1000, deuxième place mondiale et finale à Wimbledon

Ons Jabeur au tournoi de Roland-Garros (2021).

Elle débute l'année par plusieurs quarts de finale dans les tournois de Sydney[57], Dubaï[58] et Doha[59], s'inclinant deux fois contre Anett Kontaveit. Elle perd au premier tour du tournoi d'Indian Wells contre Daria Saville, 402e mondiale[60], puis au troisième tour de Miami contre Danielle Collins[61].

Malgré un début de saison 2022 entaché d'une blessure lui faisant manquer l'Open d'Australie, elle parvient à se hisser pour la deuxième fois en finale du tournoi de Charleston. Cette finale se ponctue par une défaite face à la Suissesse Belinda Bencic[62]. Elle enchaîne avec le tournoi de Stuttgart où elle s'incline en quarts de finale contre l'Espagnole Paula Badosa. Malgré cet échec, elle parvient à se qualifier pour la première finale de sa carrière en WTA 1000 lors du tournoi de Madrid, et ceci après avoir pris sa revanche sur Bencic[63] et notamment écarté lors des quarts de finale l'ancienne numéro un mondiale Simona Halep[64]. Elle devient alors la première joueuse arabe à atteindre la finale d'un tournoi WTA 1000[65]. En finale face à l'Américaine Jessica Pegula, Jabeur s'impose en trois sets (7-5, 0-6, 6-2) et s'adjuge le titre le plus important de sa carrière[66].

Une semaine plus tard, elle participe au tournoi de Rome et se défait successivement de Sorana Cîrstea[67] et d'Ajla Tomljanović[68], puis affronte en quarts de finale la numéro quatre mondiale, la Grecque María Sákkari : elle parvient à renverser la vapeur après avoir été menée 6-1 5-2 et à l'emporter (1-6, 7-5, 6-1)[69]. Elle atteint ainsi la finale, sa deuxième d'affilée en tournoi WTA 1000, après avoir écarté la Russe Daria Kasatkina en demi-finale, en ayant notamment sauvé une balle de match[70]. Grâce à ces performances, elle réussit à se hisser à la sixième place mondiale[71]. Elle s'incline en finale contre la Polonaise Iga Świątek (2-6, 2-6)[72].

Annoncée comme l'une des favorites du tournoi de Roland Garros, elle s'incline dès le premier tour contre Magda Linette (6-3 6-7 5-7)[73]. Ons Jabeur gagne tout de même deux places à la faveur des reculs de Barbora Krejčíková et María Sákkari et se retrouve à la quatrième place mondiale[74].

Elle rebondit et gagne le tournoi de Berlin (tête de série numéro 1) face à Belinda Bencic qui déclare forfait sur blessure au milieu de la deuxième manche. C'est son troisième titre et cette performance lui permet d'accéder à la troisième place mondiale[75] derrière Anett Kontaveit et Iga Świątek puis à la deuxième place la semaine suivante[76].

Dans la foulée, elle entre au tableau du tournoi de Wimbledon en tant que tête de série numéro 3, et se qualifie pour sa première finale en Grand Chelem[77] qu'elle perd face à la Kazakhe Elena Rybakina (6-3, 2-6, 2-6). Elle est la première Tunisienne et représentante du continent africain à atteindre une finale en Grand Chelem, ce qui conduit le ministre tunisien des Sports, Kamel Deguiche, à envisager pour elle un titre officiel de « ministre du Bonheur »[78].

Palmarès WTA

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 14-06-2021  Viking Classic, Birmingham WTA 250 235 238 $ Gazon (ext.) Daria Kasatkina 7-5, 6-4 Parcours
2 28-04-2022  Mutua Madrid Open, Madrid WTA 1000 6 575 560 $ Terre (ext.) Jessica Pegula 7-5, 0-6, 6-2 Parcours
3 13-06-2022  Bett1Open, Berlin WTA 500 757 900 $ Gazon (ext.) Belinda Bencic 6-3, 2-1 ab. Parcours

Finales en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 15-10-2018  Kremlin Cup, Moscou Premier 932 866 $ Dur (int.) Daria Kasatkina 2-6, 7-63, 6-4 Parcours
2 12-04-2021  MUSC Health Open, Charleston WTA 250 235 238 $ Terre (ext.) Astra Sharma 2-6, 7-5, 6-1 Parcours
3 27-09-2021  Chicago Fall Tennis Classic, Chicago WTA 500 565 530 $ Dur (ext.) Garbiñe Muguruza 3-6, 6-3, 6-0 Parcours
4 04-04-2022  Credit One Charleston Open, Charleston WTA 500 888 636 $ Terre (ext.) Belinda Bencic 6-1, 5-7, 6-4 Parcours
5 09-05-2022  Internazionali BNL d'Italia, Rome WTA 1000 2 527 250 € Terre (ext.) Iga Świątek 6-2, 6-2 Parcours
6 27-06-2022  The Championships, Wimbledon G. Chelem 38 900 000 £ Gazon (ext.) Elena Rybakina 3-6, 6-2, 6-2 Parcours

Titres en double dames

Aucun

Finale en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 14-06-2021 Viking Classic
 Birmingham
WTA 250 235 238 $ Gazon (ext.) Marie Bouzková
Lucie Hradecká
Ellen Perez 6-4, 2-6, [10-8] Parcours

Palmarès ITF

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/64) Andrea Petkovic
2015 1er tour (1/64) Vera Zvonareva
2017 3e tour (1/16) Timea Bacsinszky 1er tour (1/64) S. Kuznetsova 2e tour (1/32) Coco Vandeweghe
2018 1er tour (1/64) Elena Vesnina 2e tour (1/32) K. Siniaková 1er tour (1/64) Ashleigh Barty
2019 1er tour (1/64) Tímea Babos 1er tour (1/64) Petra Martić 1er tour (1/64) Petra Kvitová 3e tour (1/16) Karolína Plíšková
2020 1/4 de finale Sofia Kenin 1/8 de finale Danielle Collins Annulé 3e tour (1/16) Sofia Kenin
2021 3e tour (1/16) Naomi Osaka 1/8 de finale Coco Gauff 1/4 de finale Aryna Sabalenka 3e tour (1/16) Elise Mertens
2022 1er tour (1/64) Magda Linette Finale Elena Rybakina

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/32)
Dabrowski
Xu
2e tour (1/16)
Dolehide
King
2020 1/8 de finale
Brady
Dolehide
Annulé
2021 2e tour (1/16)
Krejčíková
Siniaková

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2012         1er tour (1/32)
Razzano
       
2013         1er tour (1/32)
Cîrstea
       
2015 2e tour (1/32)
Wozniacki
               
2017         2e tour (1/16)
Wang
      1er tour (1/32)
Strýcová
2018       2e tour (1/16)
Vekić
1er tour (1/32)
Duan
       
2019 1er tour (1/64)
Doi
2e tour (1/32)
Stephens
    2e tour (1/16)
Svitolina
    1er tour (1/32)
Brady
2e tour (1/16)
Rybakina
2020         1/4 de finale
Kvitová
1er tour (1/32)
Gauff
  1/4 de finale
Azarenka
 
WTA 1000
2021 1/2 finale
Badosa
4e tour (1/8)
Sorribes
3e tour (1/8)
Bencic
  3e tour (1/8)
Teichmann
  1/4 de finale
Pegula
3e tour (1/8)
Kvitová
 
2022 2e tour (1/32)
Saville
4e tour (1/8)
Dollins
Victoire
Pegula
  1/4 de finale
Kontaveit
Finale
Świątek
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Jeux olympiques

En simple dames

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 28/07/2012 Jeux olympiques de 2012, Wimbledon Gazon (ext.) 1er tour (1/32) Sabine Lisicki 4-6, 6-0, 7-5 Parcours
2 06/08/2016 Jeux olympiques de 2016, Rio de Janeiro Dur (ext.) 1er tour (1/32) Daria Kasatkina 3-6, 7-64, 6-1 Parcours

Autres compétitions

Classement WTA en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année201020112012201320142015201620172018201920202021
Rang en simple601en diminution 1209en augmentation 264en augmentation 139en diminution 146en diminution 210en augmentation 193en augmentation 88en augmentation 62en diminution 76en augmentation 31en augmentation 10

Source : (en) Classements de Ons Jabeur sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Classements à l'issue de chaque saison
Année20102017201920202021
Rang en double778835179en diminution 215en augmentation 160

Source : (en) Classements de Ons Jabeur sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Premier / Premier 5 /
WTA 1000
Premier /
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 114 Roland-Garros 2017 Terre battue Dominika Cibulková no 7 1/32 6-4, 6-3 Tableau
2 no 113 Pékin 2018 Dur Simona Halep no 1 1/32 6-1, ab. Tableau
3 no 101 Moscou 2018 Dur (int.) Sloane Stephens no 8 1/8 6-3, 6-2 Tableau
4 no 44 Doha 2020 Dur Karolína Plíšková no 3 1/8 6-4, 3-6, 6-3 Tableau
5 no 30 Miami 2021 Dur Sofia Kenin no 4 1/16 6-4, 4-6, 6-4 Tableau
6 no 24 Wimbledon 2021 Gazon Iga Świątek no 9 1/8 5-7, 6-1, 6-1 Tableau
7 no 22 Canada 2021 Dur Bianca Andreescu no 8 1/16 65-7, 6-4, 6-1 Tableau
8 no 20 Cincinnati 2021 Dur Iga Świątek no 7 1/16 6-3, 6-3 Tableau
9 no 16 Chicago 2021 Dur Elina Svitolina no 6 1/4 6-4, 6-2 Tableau
10 no 7   Rome 2022 Terre battue María Sákkari no 4 1/4 1-6, 7-5, 6-1 Tableau

Sponsors

En juin 2015, Ons Jabeur signe un contrat de partenariat avec la Qatar National Bank Tunisia[79].

En 2018, elle devient sponsorisée par le groupe Joossoor présidé par l'homme d'affaires Moez Driss[80].

En décembre 2020, elle devient sponsorisée par l'opérateur tunisien de télécommunications Tunisie Télécom[81].

En février 2022, elle signe un contrat de sponsoring avec Talan, un cabinet de conseil en innovation[82].

Hommages et distinctions

Décorations

Films

En juillet 2022, un documentaire Netflix est en cours de réalisation sur le parcours de Ons Jabeur[85],[86].

Notes et références

  1. a et b (en) « Ons Jabeur Bio », sur wtatennis.com (consulté le ).
  2. a et b (en) Reem Abulleil, « Ons Jabeur Is Tearing Down Walls For Arab Tennis », sur gqmiddleeast.com, (consulté le ).
  3. Lilia Blaise, « Tennis : en Tunisie, l'émergence d'une génération Ons Jabeur », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  4. « Ons Jabeur convole en justes noces », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  5. a et b « Ons Jabeur veut gagner à Roland Garros », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  6. « Ons Jabeur en finale junior de Roland Garros », sur leaders.com.tn, (consulté le ).
  7. « La Tunisienne Ons Jabeur sacrée à Roland-Garros », sur slateafrique.com, (consulté le ).
  8. « Roland Garros 2011 : Ons Jabeur, "J'espère que la Tunisie est contente" », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le ).
  9. « Jeux africains de la jeunesse - Ons Jabeur, médaille d'or (simple dames) et Ahmed Triki en finale messieurs », sur allafrica.com, (consulté le ).
  10. « Tennis dames – Nana Trophy Tour : Ons Jabeur remporte le Nana Trophy », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le ).
  11. « Tennis : Ons Jabeur n'a pas refusé d'affronter une Israélienne », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  12. « Roland-Garros : Dominika Cibulkova s'incline dès le deuxième tour contre Ons Jabeur », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  13. « Classement WTA Moscou 2018 - Tennis », sur eurosport.fr (consulté le ).
  14. « US Open (F) : Karolina Pliskova en huitièmes de finale après sa victoire contre Ons Jabeur - US Open (F) », sur lequipe.fr (consulté le ).
  15. « Ons Jabeur sacrée meilleure athlète arabe de l'année », sur espacemanager.com (consulté le ).
  16. « Open d'Australie : Sofia Kenin élimine Ons Jabeur - Open d'Australie (F) », sur lequipe.fr (consulté le ).
  17. « Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur dans le top 50 pour la première fois – Sport en Tunisie et dans le monde », sur sport.tunisienumerique.com (consulté le ).
  18. « [Classement] Artistes, intellectuels ou sportifs… Ces Africains qui sont entrés dans l'Histoire (3/3) », sur jeuneafrique.com, (consulté le ).
  19. Fakhreddine Ben Malek, « Tennis - WTA 500 Abu Dhabi : Ons Jabeur éliminée par Aryna Sabalenka », sur sport.tunisienumerique.com, (consulté le ).
  20. (en) « Angelique Kerber with the next win », sur tennisnet.com, (consulté le ).
  21. « Tournoi de Doha : Ons Jabeur éliminée en huitièmes de finale », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  22. « Tennis-Tournoi de Miami - Ons Jabeur qualifiée pour les huitièmes de finale », sur africanmanager.com, (consulté le ).
  23. « Tournoi de Miami : le parcours d'Ons Jabeur s'arrête en huitièmes de finale », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  24. « WTA - Charleston : Danka Kovinić et Ons Jabeur en demies », sur wesportfr.com, (consulté le ).
  25. « Sharma renverse Jabeur et décroche son premier titre WTA », sur tennismajors.com, (consulté le ).
  26. Thomas Vottero, « WTA - Charleston - Jabeur s'écroule, premier titre pour Sharma », sur tennisactu.net, (consulté le ).
  27. « Tennis : Ons Jabeur abandonne, Belinda Bencic en quart », sur afrik.com, (consulté le ).
  28. « Roland-Garros : la Tunisienne Ons Jabeur vise toujours plus haut », sur france24.com, (consulté le ).
  29. Wejden Jlassi, « Roland Garros : Ons Jabeur qualifiée au 3e tour en battant l'australienne Astra Charma », sur aa.com.tr, (consulté le ).
  30. « Ons Jabeur qualifiée pour les huitièmes de finale de Roland-Garros après sa victoire contre Magda Linette », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  31. « Tennis : la Tunisienne Ons Jabeur éliminée à Roland-Garros », sur rfi.fr, (consulté le ).
  32. (en) « History Made: Jabeur defeats Kasatkina to win first singles title in Birmingham », sur wtatennis.com, (consulté le ).
  33. Ali Farhat, « JO Tokyo 2020 : Ons Jabeur, au service de la Tunisie et de l'Afrique », sur dw.com, (consulté le ).
  34. Hend Abdessamad, « Tennis/Eastbourne : Ons Jabeur éliminée au 2e tour », sur aa.com.tr, (consulté le ).
  35. Isidore Akouete, « Wimbledon : la Tunisienne Ons Jabeur file au second tour », sur africatopsports.com, (consulté le ).
  36. Isidore Akouete, « Wimbledon : Ons Jabeur élimine Venus Williams et file au 3e tour », sur africatopsports.com, (consulté le ).
  37. « Wimbledon : Ons Jabeur renverse Garbine Muguruza et se qualifie pour la première fois en huitièmes de finale », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  38. « Ons Jabeur, première femme arabe qualifiée en huitièmes de finale à Wimbledon : « Je ne veux pas m'arrêter là » », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  39. « Ons Jabeur renverse Iga Swiatek et se qualifie pour son premier quart à Wimbledon », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  40. « Aryna Sabalenka domine Ons Jabeur et se qualifie pour sa première demie à Wimbledon », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  41. Alfred Zikpi, « Tournois de Montréal : la Tunisienne Ons Jabeur se qualifie pour les quarts », sur africatopsports.com, (consulté le ).
  42. « Jabeur et Gauff surprises, Pegula et Giorgi se retrouveront en demi-finale », sur tennismajors.com, (consulté le ).
  43. « Ons Jabeur entre en lice avec succès au tournoi de Cincinnati », sur lecourrierdelatlas.com, (consulté le ).
  44. « Cincinnati : Ons Jabeur éliminée par Petra Kvitova », sur webdo.tn, (consulté le ).
  45. Alexandre Hercheux, « US Open - Tombeuse de Jabeur, Mertens va jouer sa « grande amie » Sabalenka », sur tennisactu.net, (consulté le ).
  46. Alexandre Hercheux, « WTA - Chicago - Mertens, Jabeur et Azarenka expéditives, Ruse épate », sur tennisactu.net, (consulté le ).
  47. « Chicago : Ons Jabeur élimine Jessica Pegula et file en quarts de finale », sur webdo.tn, (consulté le ).
  48. « Chicago : Les larmes de Bencic et la défaite de Svitolina », sur tennismajors.com, (consulté le ).
  49. Majdi Ismail, « Tennis : Ons Jabeur en finale du tournoi de Chicago », sur aa.com.tr, (consulté le ).
  50. a et b « Garbiñe Muguruza renverse Ons Jabeur en finale à Chicago », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  51. « Indian Wells : Ons Jabeur se qualifie au 3e tour », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  52. « Indian Wells : Ons Jabeur se qualifie pour les 8e de finale », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  53. « Indian Wells : Ons Jabeur en quarts de finale », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  54. « WTA Indian Wells : Ons Jabeur qualifiée pour les demi-finales après sa victoire face à Anett Kontaveit (7-5, 6-3) », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  55. Alfred Zikpi, « Indian Wells : la Tunisienne Ons Jabeur cale en demi », sur africatopsports.com, (consulté le ).
  56. « Tournoi de Moscou : Ons Jabeur forfait en plein match », sur mosaiquefm.net, (consulté le ).
  57. Saber Ben Boubaker, « WTA Sydney : pas de demi-finale pour Ons Jabeur, blessée !! », sur sport.tunisienumerique.com, (consulté le ).
  58. « Ons Jabeur quitte le tournoi de Dubai », sur kawarji.com (consulté le ).
  59. « Tournoi WTA de Doha : fin de l'aventure pour Ons Jabeur », sur africafootunited.com, 24 févirer 2022 (consulté le ).
  60. « Tennis – Tournoi Indian Wells : Ons Jabeur quitte par la petite porte », sur letemps.news, (consulté le ).
  61. « Tennis-Tournoi de Miami : Ons Jabeur éliminée en huitièmes », sur mosaiquefm.net (consulté le ).
  62. « Belinda Bencic s'impose face à Ons Jabeur à Charleston et remporte son 6e titre », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  63. « Bencic sortie par Jabeur », sur swissinfo.ch, (consulté le ).
  64. « Jabeur terrasse Halep et rejoint le dernier carré », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  65. Seif Soudani, « Tennis. Jabeur première tenniswoman arabe en finale d'un WTA 1000 », sur lecourrierdelatlas.com, (consulté le ).
  66. « Madrid : victorieuse face à Jessica Pegula, la Tunisienne Ons Jabeur devient la première joueuse arabe à remporter un tournoi WTA 1000 », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  67. « Rome : Ons Jabeur se défait de Cirstea et file en 16es », sur webdo.tn, (consulté le ).
  68. « Jabeur en huitièmes de finale du WTA 1000 de Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  69. « Ons Jabeur renverse Maria Sakkari et rejoint les demi-finales du WTA 1000 de Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  70. « Ons Jabeur s'impose face à Daria Kasatkina et se hisse en finale à Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  71. « Finaliste à Rome, Ons Jabeur est désormais 6e au classement WTA », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  72. « WTA - Rome > Swiatek : "Jabeur m'a dit de ne pas pleurer. Je lui ai répondu : 'Mais tes amorties m'ont tuée" », sur welovetennis.fr, (consulté le ).
  73. « Roland-Garros : Jabeur, favorite à la victoire finale, éliminée dès le 1er tour par Linette », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  74. « Iga Swiatek plus que jamais n°1 mondiale, Cori Gauff se rapproche du top 10 », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  75. « Tournoi de Berlin : Ons Jabeur gagne et passe troisième mondiale », sur mosaiquefm.net, (consulté le ).
  76. « Tennis : Ons Jabeur officiellement 2e mondiale », sur webmanagercenter.com, (consulté le ).
  77. Antoine Donnarieix, « Wimbledon 2022 - Ons Jabeur stoppe Tatjana Maria pour disputer sa première finale du Grand Chelem », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  78. Meher Jaidane, Aymen Jamli et Françoise Kadri, « Ons Jabeur, « une fierté nationale » pour la Tunisie », sur latribune.ca, (consulté le ).
  79. « QNB Tunisie sponsor officiel de la championne Ons Jabeur », sur espacemanager.com, (consulté le ).
  80. « Moez Driss : un hôtelier au secours du sport », sur destinationtunisie.info, (consulté le ).
  81. Sofiene Ghoubantini, « Tunisie Telecom est désormais partenaire officiel de Ons Jabeur », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le ).
  82. Imane Elzo, « Nouveau partenariat entre la star de tennis tunisienne, Ons Jabeur, et Talan, cabinet de conseil en innovation », sur sportstrategies.com, (consulté le ).
  83. « Tennis : la Tunisienne Ons Jabeur reçoit la médaille du mérite des mains du président Kaïs Saïed », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  84. « Kaïs Saïed décerne l’Ordre national du Mérite à Ons Jabeur », sur webdo.tn, (consulté le ).
  85. « Une équipe de Netflix à Tunis pour Ons Jabeur », sur mosaiquefm.net, (consulté le ).
  86. « Un accueil triomphal pour Ons Jabeur », sur webdo.tn, (consulté le ).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Iga Świątek 8 336
2 en augmentation Anett Kontaveit 4 326
3 en augmentation María Sákkari 4 190
4 en stagnation Paula Badosa 4 030
5 en diminution Ons Jabeur 4 010
6 en stagnation Aryna Sabalenka 3 267
7 en augmentation Danielle Collins 3 131
8 en augmentation Jessica Pegula 3 087
9 en augmentation Garbiñe Muguruza 2 886
10 en augmentation Emma Raducanu 2 717
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Elise Mertens 5 660
2 en augmentation Zhang Shuai 5 650
3 en stagnation Kateřina Siniaková 5 615
4 en augmentation Gabriela Dabrowski 5 220
5 en diminution Veronika Kudermetova 5 150
6 en diminution Coco Gauff 5 055
7 en stagnation Barbora Krejčíková 4 366
8 en augmentation Samantha Stosur 4 071
9 en diminution Ena Shibahara 3 890
10 en augmentation Desirae Krawczyk 3 670

Information

Article Ons Jabeur en français Wikipedia a pris les places suivantes dans le classement local de popularité:

Le contenu présenté de l'article Wikipédia a été extrait en 2022-07-15 sur la base de https://fr.wikipedia.org/?curid=4756974