Édouard Mendy

Édouard Mendy
Image illustrative de l’article Édouard Mendy
Édouard Mendy avec Chelsea en 2020.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 16
Biographie
Nom Édouard Osoque Mendy
Nationalité Drapeau : Sénégal Sénégalais
Drapeau : Guinée-Bissau Bissaoguinéen
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Sénégal Sénégalais
Naissance (29 ans)
Lieu Montivilliers (France)
Taille 1,97 m (6 6)
Période pro. 2016-
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1999-2005Drapeau : France Le Havre Caucriauville
2005-2006Drapeau : France Le Havre AC
2006-2011Drapeau : France CSSM Le Havre
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2015Drapeau : France AS Cherbourg036 0(0)
2015-2016Drapeau : France Olympique de Marseille rés.008 0(0)
2016-2019Drapeau : France Stade de Reims085 0(0)
2019-2020Drapeau : France Stade rennais FC034 0(0)
2020-Drapeau : Angleterre Chelsea FC044 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2018-Drapeau : Sénégal Sénégal009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 29 mai 2021

Édouard Mendy, né le à Montivilliers en France, est un footballeur international sénégalais qui évolue au poste de gardien de but au Chelsea FC.

Édouard Mendy effectue sa formation près de son lieu de naissance, au Havre. Après six ans dans le club du Quartier Caucriauville, il passe un an au centre de formation du Havre AC puis intègre le CS Services municipaux du Havre. Majeur, il intègre l'AS Cherbourg en troisième division et s'impose suite à la relégation en CFA 2013-2014. Mais l'équipe est reléguée administrativement en régional, Mendy quitte le club et passe plusieurs mois au chômage, retournant s’entraîner avec l'équipe réserve du Havre AC. L'Olympique de Marseille finit par lui proposer un essai puis le rôle de troisième gardien en 2015-2016.

Repéré par le Stade de Reims, Mendy devient n°2 en Ligue 2 et s'impose la seconde année, en 2017-2018, à la place de Johann Carrasso. Il est l'un des grands artisans de la montée en Ligue 1, n'encaissant pas de buts dans plus de la moitié des matchs. En L1, le gardien réalise bientôt la même performance, participe à la huitième place champenoise et est nominé pour le titre de meilleur portier. Courtisé, il rejoint le Stade rennais avec qui il dispute la Ligue Europa. Au terme de cette saison 2019-2020, Mendy devient le plus cher gardien de L1, étant recruté par le Chelsea FC. Intronisé titulaire un mois après son arrivée, à la place de l'international espagnol Kepa, Mendy remporte la Ligue des champions dès la première année.

Édouard est le cousin de Ferland Mendy, latéral gauche international français.

Biographie

Formation havraise et parcours amateur

Normand né à Montivilliers[1] près du Havre[2], d'origine sénégalaise et bissaoguinéenne, Édouard Mendy fait ses débuts de footballeur à l'âge de sept ans au Havre Caucriauville, où débute aussi Vikash Dhorasoo. Il reste dans ce club de 1999 à 2005, avant de passer au centre de formation du Havre AC.

Dès 2006, Édouard Mendy poursuit alors aux CS Services municipaux du Havre, un club amateur partenaire du HAC. Le gardien longiligne y progresse fortement[2]. Il y termine sa formation pendant cinq saisons en Division d'Honneur de la Ligue de Basse-Normandie. Barré notamment par Zacharie Boucher, il se souvient en 2017 : « Je savais qu'au Havre c'était bouché pour moi. Si je voulais avoir du temps de jeu, il fallait que je parte. C'était le jour et la nuit avec le centre de formation, mais c'était enrichissant. Ça m'a renforcé et j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer là-bas »[3]. Mendy joue tout d’abord en U19 puis est surclassé en seniors pendant deux saisons[3].

En 2011, à 19 ans, Édouard Mendy débarque à l'AS Cherbourg, alors en National[2]. Gardien numéro 3 à son arrivée, il progresse dans la hiérarchie et devient numéro 1 lors de sa troisième saison, suite à la relégation en CFA du club normand. L'AS Cherbourg est rétrogradé administrativement en Division d'Honneur à l'issue de de la saison 2013-2014. Édouard Mendy, qui possédait alors jusque là un contrat fédéral avec le club normand se retrouve au chômage[2][3]. Cependant, il reste tout de même au club pour la saison 2014-2015. Au total, il aura joué trente-six matchs avec l'AS Cherbourg. À l'automne 2014, à 22 ans, Mendy choisit de partir et retourne s'entraîner avec Michel Courel et l'équipe réserve du HAC[2].

Mendy est troisième gardien de l'OM derrière Yohann Pelé.

Après avoir été abandonné par un agent lui promettant des contacts en Angleterre[1],[2], les mois passent sans que le gardien ne soit contacté par un club. Mendy s'inscrit dans une agence d'emploi[4]. Mendy raconte : « J'avais pour objectif d'aller en League One. Je m'étais donner les moyens pour y arriver. J'avais même fait appel à un agent qui m'a garanti à 150% que j'allais signer. Du coup, je n'ai pas répondu aux sollicitations ici, en France, mais au final ça ne s'est pas fait. (...) Un ami avec qui je jouais à Cherbourg a fait le lien entre l'entraîneur des gardiens de Bordeaux et Stéphane Cassard, qui était à l'OM. Il lui a demandé s'il connaissait un gardien libre. Il a donné mon profil et Marseille a rapidement été intéressé »[3].

Au bout de neuf mois sans compétition, l'Olympique de Marseille l'invite pour un essai et lui propose de devenir gardien numéro 3 début septembre[4] 2015[1],[5]. Dès son arrivée, Mendy est appelé dans le groupe premier par l'entraîneur Míchel, pour disputer un match amical contre Trnava, en tant que doublure de Yohann Pelé[4] suite à l'absence de Steve Mandanda. Après le départ en prêt de Brice Samba et Julien Fabri, Edouard Mendy se dispute la place de troisième gardien avec l'international U19, Florian Escalès[4]. Sans approcher de l'équipe professionnelle, il joue huit matches avec l'équipe réserve promue[4] en CFA 2015-2016 et progresse en particulier dans son jeu au pied[2],[5].

Révélation au Stade de Reims

Ne se mettant pas d'accord sur une prolongation avec l'OM, Édouard Mendy répond à la sollicitation de Sébastien Hamel, entraîneur des gardiens du Stade de Reims, connaissance de Stéphane Cassard[3]. En , le gardien normand signe son premier contrat professionnel avec Reims pour une durée de deux ans, à partir du , en tant que gardien remplaçant[6],[2]. Dès la première journée de Ligue 2, le chez l'Amiens SC, Mendy joue son premier match professionnel en remplaçant, dès la 5e minute, Johann Carrasso expulsé[7]. Très sollicité, il a la main ferme tout au long du match, repoussant l'ensemble des assauts amiénois, exception faite d'un but contre son camp (1-1)[7]. Il est ensuite titulaire quelques jours plus tard, le , lors de la réception, au stade Auguste-Delaune, de Bourg-en-Bresse Péronnas[7] (victoire 1-0). Fin avril 2017, Edouard Mendy enchaîne deux matches comme titulaire en championnat à la place de Carrasso[3].

Pour la saison 2017-2018, Mendy est préféré dans les buts rémois à Johann Carrasso.

À partir de la saison suivante, Édouard Mendy devient le gardien titulaire de l'équipe rémoise, avec laquelle il remporte le titre de Champion de France de Ligue 2 et accède à la Ligue 1. Il est l'un des grands artisans de la montée du club champenois. Édouard Mendy réalise 18 clean sheets (matchs sans prendre de but) et concède seulement 22 buts durant les 34 matchs qu'il dispute lors de cette saison[8],[9]. Il est l'un des quatre nommés pour le trophée UNFP du meilleur gardien de Ligue 2, remporté par Paul Bernardoni du Clermont Foot. À la fin de saison, certains médias sportifs révèlent un intérêt du club anglais de West Ham en Premier League.

Après son nouveau clean sheet au Stade Vélodrome (0-0) lors de la 15e journée de Ligue 1, Édouard Mendy devient le gardien ayant réalisé le plus de matchs sans prendre de but en Europe (9) devant le gardien brésilien de Liverpool, Alisson (8). Édouard Mendy dispute l'intégralité des matchs disputés par le Stade de Reims lors de la saison 2018-2019 (38 en Ligue 1, 2 en Coupe de France et 1 en Coupe de la Ligue). Il termine la saison en ayant réalisé 14 matchs sans encaisser de but, soit le troisième meilleur total de Ligue 1. À la fin de la saison, il est l'un des cinq nommés pour le trophée UNFP du meilleur gardien de Ligue 1 (remporté par Mike Maignan du LOSC Lille). De plus, il est élu meilleur joueur de la saison par les supporters champenois.

Confirmation au Stade rennais puis à Chelsea

Mendy succède à Tomáš Koubek à Rennes.

Après une saison de Ligue 1 réussie avec le Stade de Reims, Édouard Mendy suscite l'intérêt de plusieurs clubs anglais dont Aston Villa et Norwich, deux clubs fraîchement promus en Premier League, mais aussi de clubs de Ligue 1 tels que le Stade rennais, l'Olympique de Marseille et le Montpellier Hérault. Le , il s'engage officiellement avec le Stade rennais FC pour une durée de quatre ans. Encore blessé au doigt, il doit attendre la troisième journée de Ligue 1 pour faire ses débuts avec son nouveau club face au RC Strasbourg où il réalise une prestation remarquée en repoussant notamment un penalty et en réalisant de nombreux arrêts qui permettront à son équipe de l'emporter sur le score de 2 à 0. Édouard Mendy joue au total trente-quatre matchs avec le Stade rennais FC.

Seulement un mois après son arrivée, Mendy double Kepa dans la hiérarchie des gardiens de Chelsea.

Le , Édouard Mendy s'engage avec le club londonien du Chelsea FC pour une durée de cinq ans et contre une somme estimée à 25 M€[10],[11], un record pour un gardien de L1[2]. Le , il dispute son premier match avec les Blues contre Tottenham lors du 4e tour de League Cup. Malheureusement pour Chelsea, Tottenham remporte la rencontre à l'issue des tirs aux buts sur le score de 5-4 et se qualifie pour le prochain tour de Coupe de la Ligue anglaise[12]. Un mois après son arrivée, son entraîneur Frank Lampard place Édouard Mendy en gardien no 1 des Blues[13], passant devant Kepa Arrizabalaga[14]. Arrivé en février 2021, le nouvel entraîneur Thomas Tuchel confirme Édouard Mendy comme gardien numéro un à Chelsea[13]. Début mars, Mendy totalise douze clean sheets en vingt-deux titularisations en Premier League (55%), le seul des 210 gardiens à au moins dix matchs de PL avec un taux supérieur à 50%[8]. Le 29 mai 2021, il remporte la Ligue des champions avec Chelsea. Le gardien international sénégalais garde ses cages inviolées à 25 reprises cette saison[2], en 44 rencontres.

En sélection

En 2017, la sélection nationale guinéenne lui fait des appels du pied, Édouard est alors tiraillé entre les origines de son père et son aspiration à évoluer sous le maillot du Sénégal[1].

En il est appelé pour la première fois avec l'équipe nationale du Sénégal pour les matchs de qualifications à la CAN 2019, il n'entre cependant pas en jeu. Depuis ce rassemblement, il est régulièrement convoqué en équipe nationale.

Il connaît sa première sélection deux mois plus tard en contre la Guinée équatoriale comptant pour les qualifications à la CAN 2019, victoire 2-0.

Il est le gardien titulaire de la sélection sénégalaise lors de la CAN 2019 et dispute les deux premiers matchs de poule avec son équipe face à la Tanzanie (2-0) et à l'Algérie (0-1). Il est de nouveau titularisé pour la troisième et dernière rencontre des phases de poule face au Kenya mais se fracture le doigt lors de l'échauffement. Cette blessure l'empêchera de disputer le reste du tournoi où le Sénégal atteindra la finale de la compétition.

Style de jeu

Stéphane Cassard entraîne Mendy lors de sa saison à l'OM.

Michel Courel, entraîneur des gardiens de l'académie du Havre AC se souvient qu'« il avait une certaine dextérité, de l'explosivité, une morphologie qui lui permettait d'avoir une certaine présence dans le but mais aussi dans l'attitude, même si c'est un garçon discret »[2]. Stéphane Cassard, son entraîneur des gardiens à l'OM rappelle : « pour un très grand gabarit, il va très vite au niveau des appuis, il va très vite au sol, il a une grande envergure, il prend beaucoup de place dans le but »[2].

Sa grande taille et sa souplesse lui confèrent une aisance dans le jeu aérien.

Statistiques

Statistiques d'Édouard Mendy au 29 mai 2021[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe de l'UEFA Coupe du monde des clubs Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B
2011-2012 Drapeau de la France AS Cherbourg National 5 0 1 0 - - - - - - - - - 6 0
2012-2013 National 3 0 - - - - - - - - - - - 3 0
2013-2014 CFA 18 0 4 0 - - - - - - - - - 22 0
2014-2015 DH 7 0 - - - - - - - - - - - 7 0
Sous-total 31 0 5 0 - - - - - - - - - 36 0
2015-2016 Drapeau de la France Olympique de Marseille rés. CFA 8 0 - - - - - - - - - - - 8 0
2016-2017 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 8 0 1 0 1 0 - - - - - - - 10 0
2017-2018 Ligue 2 34 0 - - - - - - - - - - - 34 0
2018-2019 Ligue 1 38 0 2 0 1 0 - - - - - - - 41 0
Sous-total 80 0 3 0 2 0 - - - - - - - 85 0
2019-2020 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 24 0 5 0 - - C3 4 0 - - - - 33 0
2020-2021 Ligue 1 1 0 - - - - C1 - - - - - - 1 0
Sous-total 25 0 5 0 - - - 4 0 - - - - 34 0
2020-2021 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 31 0 - - 1 0 C1 12 0 - - - - 44 0
Total sur la carrière 175 0 13 0 3 0 - 16 0 - - - - 207 0

Palmarès

Édouard Mendy remporte son premier titre au terme de la saison 2017-2018 avec le sacre du Stade de Reims en Ligue 2. Trois ans plus tard, en 2020-2021, Mendy est finaliste de la Coupe d'Angleterre puis vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA.

Sur le plan international, le portier est finaliste de la Coupe d'Afrique des nations en 2019 avec l'équipe du Sénégal.

Notes et références

  1. a b c et d « Édouard aux mains d’argent », sur sofoot.com, (consulté le 22 mai 2018).
  2. a b c d e f g h i j k et l R. T. L. Newmedia, « Du chômage à la Ligue des champions: l'extraordinaire destin d'Edouard Mendy », sur RTL sport, (consulté le 1er juin 2021)
  3. a b c d e et f « PORTRAIT - OM / Reims : Edouard Mendy, de l'ombre à la lumière | Goal.com », sur www.goal.com, (consulté le 7 juin 2021)
  4. a b c d et e « Edouard Mendy, la dernière surprise de l'OM », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le 7 juin 2021)
  5. a et b « Chelsea : Edouard Mendy, de Pôle emploi à la Ligue des champions », sur L'Équipe, (consulté le 1er juin 2021)
  6. « Édouard Mendy rejoint le Stade de Reims ! », sur stade-de-reims.com, (consulté le 4 mai 2018).
  7. a b et c Le Phocéen, « La belle histoire d'Edouard Mendy ! », sur Le Phocéen, (consulté le 7 juin 2021)
  8. a et b « Edouard Mendy est le roi des clean sheets avec Chelsea en Premier League », sur L'Équipe, (consulté le 1er juin 2021)
  9. « classement clean sheet en Ligue 2 », sur transfermarkt.com, (consulté le 22 mai 2018).
  10. « Édouard Mendy transféré à Chelsea », sur www.staderennais.com, (consulté le 24 septembre 2020).
  11. « Chelsea transfer news: Edouard Mendy makes Chelsea move | Official Site | Chelsea Football Club », sur ChelseaFC (consulté le 24 septembre 2020).
  12. « League Cup : Tottenham élimine Chelsea pour les débuts d'Édouard Mendy - Foot - League Cup », sur L'Équipe (consulté le 2 octobre 2020)
  13. a et b « Thomas Tuchel confirme Édouard Mendy comme gardien numéro un à Chelsea », sur L'Équipe, (consulté le 1er juin 2021)
  14. Romain Daveau, « Chelsea : Mendy officiellement gardien numéro un devant Kepa », BFM TV,
  15. « Fiche d’Édouard Mendy », sur footballdatabase.eu.

Liens externes

Information

Article Édouard Mendy en français Wikipedia a pris les places suivantes dans le classement local de popularité:

Le contenu présenté de l'article Wikipédia a été extrait en 2021-06-13 sur la base de https://fr.wikipedia.org/?curid=11681342