Djédjé Apali

Djédjé Apali
Djedje Apali.jpg
Djédjé Apali en 2016.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
BezannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Djédjé Jean-Luc ApaliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Films notables

Djédjé Apali, né le à Orléans (Loiret) et mort le à Bezannes (Marne), est un acteur français.

Biographie

Né d'un père ivoirien et d'une mère guadeloupéenne, Djédjé Apali grandit avec la triple culture métropolitaine, ivoirienne, antillaise. Après des études de commerce international, il se lance dans le métier de comédien. Il fait un court passage au Cours Florent en 2001, puis suit une formation au Studio Pygmalion et à l’école Française de doublage et de voix-off avec Gérard Cadet[1]. À cette époque, il participe à différents longs métrages : Touristes, oh yes ! de Jean-Pierre Mocky, Eux seuls de Lionel Abeillon-Kaplan, 35 rhums de Claire Denis.

En 2004, il joue au théâtre dans Noir quand la lumière est éteinte, mise en scène par Christina Jouet. Il apparaît dans plusieurs courts métrages, dont Terre d'asile qui lui vaut le prix du Jury du jeune espoir masculin, au Festival Jean Carmet de Moulins.

Il décroche un premier rôle dans le film Après l'océan[2] d’Éliane de Latour, sorti en 2009.

En 2011, il tourne dans le long métrage de Christophe Gros Dubois, Las Vegas Hotel, dans lequel il a le premier rôle masculin. Le film est sorti au cinéma en Guadeloupe et en Martinique.

En 2013, il joue dans Jeune et Jolie de François Ozon.

En 2016, il tient le rôle principal du second long métrage de Jean-Claude Barny, Le Gang des Antillais[3], librement adapté du livre autobiographique éponyme de Loïc Léry.

Disparition inquiétante et confirmation du suicide

Le , sur demande du procureur de la République, le commissariat de police de Reims a lancé un appel à témoin après la constatation de la disparition du comédien depuis plus d’un an, après son dernier signalement en octobre 2019[4],[5].

Le journal Le Parisien annonce le 13 novembre 2020 que, selon le parquet de Reims, le corps d’une personne qui s’était suicidée en se précipitant sous un train dans la gare de Champagne-Ardenne TGV le 12 juillet 2019[6], a été identifié un an plus tard comme étant celui de Djédjé Apali[7]. Il résidait à Reims depuis 2013[7].

Filmographie

Cinéma

Courts métrages

  • 2003 : Afrique années 60 de Félicité Wouassi
  • 2006 : Le ciel n'appartient pas aux oiseaux de Thibaud Oscar
  • 2006 : Terre d'asile d'Alain Beigel : Houssema
  • 2008 : Agosto de Marc Picavez : Malik
  • 2010 : Septième jour (Siebter Tag) de Nadine Voss : Michel
  • 2013 : Nulle part d'Askia Traoré : Jacky
  • 2016 : Madame Cléante n'ira pas au cimetière de Pamela Varela : Léon

Télévision

Téléfims

Séries

Voix

Théâtre

  • 2003 : Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Fabien Maffre
  • 2004 : Noir quand la lumière est éteinte de Christina Jouet, mise en scène de l'auteur, La Cartoucherie
  • 2004 : Toi, elle et moi, plus jamais de Djédjé Apali et Marie-Claire Davy, mise en scene Djédjé Apali
  • 2006 : Pièce avec répétition et Claire en affaires de Martin Crimp, mise en scène Joël Jouanneau
  • 2017 : Diner en ville de Christine Angot, mise en scène Richard Brunel

Récompense

Décoration

Notes et références

Liens externes

Information

Article Djédjé Apali en français Wikipedia a pris les places suivantes dans le classement local de popularité:

Le contenu présenté de l'article Wikipédia a été extrait en 2020-11-22 sur la base de https://fr.wikipedia.org/?curid=5224437